Forum de la Guilde Wow : Corsaires.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Météziel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
meteziel

avatar

Masculin Messages : 13
Date de naissance : 04/07/1989
Date d'inscription : 26/04/2009
Age : 28
Race : elfe de sang
Classe : mage
Lv : 73

MessageSujet: Météziel   Lun 27 Avr - 0:00

Bonsoir mes amis . Je vous en prie, installer vous, emparés vous donc d'une chope et soyer attentifs . L'histoire que je viens vous conter ce soir est une longue épopée de haine, de vengence et de souffrance, mais aussi d'espoir et de camaraderie, l'histoire d'un elfe, que j'ai rencontrer il y a longtemps, mais dont le destin est aujourd'hui lier à l'une des plus grandes guildes émergentes de ce monde .

Mon histoire commence à Dalaran, du temps ou cette cité dédiée à la magie se trouvait encore dans les montagnes d'Altérac . La-bas se trouvait un jeune elfe, Météziel ( le feu créateur en elfique ndt ) . Ce jeune mage étudiait intensivement la magie, souhaitant atteindre la puissance du légendaire Médivh, son idole . Météziel vécut d'heureuses années dans la cité des mages, finissant même par s'éprendre d'une magnifique prêtresse portant le doux nom de Kaélina . Au fil des années l'amour naquit entre eux, et aboutit à un mariage, lequel fut célébrer par toute la cité . Quelque mois plus tard, la douce Kaélina tomba enceinte et accoucha d'une suberbe adorable petite fille, qu'ils nommèrent Alariel . Météziel était alors au sommet de son bonheur et goutait chaque instant avec délectation, sans se douter de l'aire de cauchemar qui approchait .

Peu de temps après, alors que le jeune mage était en sortis avec sa fille, Dalaran fut attaquée par les troupes du fléau, menées par nul autre qu'Arthas et Kel'Thuzad . La bataille qui s'ensuivit fit rage pendant de nombreuses heures, les mages déchainant leurs puissances sur les armées d'outre-tombe suite à la mort du seigneur Antonidas . Les affrontements culminèrent jusqu'à l'invocation d'Archimonde, l'un des deux grand seigneurs érédar et second de Sargéras . Celui-ci réduisit la glorieuse cité en poussières, sans toutefois éliminer la totalité de ses habitants . En effet, plusieurs groupes parvinrent à fuir la cité avant sa destruction, l'un d'eux était mener par Kaélina . Celle-ci mena les survivant vers la mer, dans l'espoir de rejoindre Hurlevent au plus vite . Malheureusement, Arthas décida que nul ne sortirait vivant de Dalaran, et le paladin déchu fondit sur le groupe de Kaélina à la tête d'une troupe de chevaliers de la mort . Lajeune prêtresse ordonna à tous de s'enfuir, puis, se retournant vers la mort qui s'approchait au galop, elle invoqua un puissant mur de lumière qui bloqua les hérauts du fléau, se sacrifiant ainsi pour sauver ses compagnons . Sa dernière vision fut celle d'un fin sourire sur le visage d'Arthas, suivit de la froide morsure de Frostmourn .

Ayant rencontrer une caravane de réfugier lors de sa sortie, Météziel se dirigea vers la mer, décider à y retrouver sa bien-aimée . Lorsqu'il y parvint, il découvrit le destin de sa promise de la bouche de son vieil ami Lucifel . Quelque chose se brisa en lui à cet instant, quelque chose qui le fit passer en un instant du statut de mage moyen à celui de maitre . Avec cela vint également la souffrance, une souffrance tel que peu peuvent se vanter d'avoir endurer . Hurlant le nom de sa femme, des larmes de sang coulant sur son visage, la haine vint également . Il confia sa fille à son compagnon, lui demandant de l'emmener dans un endroit sure, après quoi il partit sur un navire remplit de personnes qui, comme lui, étaient aveuglées par la vengence . La flotte d'Arthas étant en route pour Kalimdor, le navire de la vengence partit à sa poursuite . Au bout de quelques jours la flotte fut en vue, et les mages ivres de revanche incendièrent les navires adverses dans leur soif de revanche . Météziel finit par aborder le navire personnel d'Arthas avec un petit groupe de survivants . Repérant le champion du roi liche dans la mêlée, le jeune mage s'avança vers lui, déterminer à emporter son ennemi avec lui dans la tombe . Il remarqua qu'une sombre silhouette était agenouillée au pied du traitre, probablement l'un de ses chevaliers de la mort . Arthas se contenta de pointer le jeune elfe du doigt en pronançant simplement ces mots : " Tue le . "
Immédiatement le chevalier agenouiller fonça d'une vitesse fulgurante sur Météziel, lequel se prépara à contrer l'attaque . Mais durant un cour instant il entrevit le visage de son assaillant, découvrant avec horreur qu'il s'agissait de celui de sa bien-aimée . La surprise et l'horreur le clouèrent sur place, et il reçut ainsi de plein fouet le coup de celle qu'il avait tant aimée . Le coup fut si violent qu'il l'éjecta par dessus bord .
Le jeune mage réussi a revenir à la surface alors que les derniers survivants du raid étaient impitoyablement massacrés . A son étonnement, il se rendit compte qu'il n'était pas blesser, sa femme ayant frapper du plat de sa lame . Il l'aperçu une dernière fois à la poupe du vaisseau du fléau, une douce lueur dans ses yeux . Elle lui fit un léger signe de la main et il crut même voir une larme perlée . Puis la lueur quitta ses yeux et elle se retourna .
Météziel s'accrocha à un morceau d'épave avant de sombrer dans l'inconscience . Lorsqu'il rouvrit les yeux, il constata que les courants l'avaient emmener loin au sud, à Baie-du-Butin .

Un soir, alors qu'il noyait son chagrin dans l'alcool à la taverne, un orc massif fit son apparition et s'installa à la table du mage . Celui-ci, complètement ivre, se mit à insulter l'imposant nouvel arrivant . L'orc se contenta de se lever avant de demander à l'elfe d'aller régler leur différent dehors . Une fois dehors l'orc et l'elfe entamèrent un combat, lequel dura toute la nuit . Toute une nuit durant laquelle la glace et le feu s'opposèrent à la rage et l'acier tranchant . Au lever du soleil, le mage était à genoux, le sang coulant de ses nombreuses blessures, tandis que l'orc était debout devant lui, le corps bruler en de multiples endroits, la hache levée prête à accomplir ce geste qu'il avait déja effectuer si souvent . Mais au moment de frapper, le puissant guerrier lut la haine et la soif de vengence dans les yeux de Météziel . Nul ne sait ce qui se passa dans la tête du capitaine à cet instant, mais toujours est-il qu'il épargna la vie du mage et lui demanda de lui raconter son histoire . Au final, l'orc se présenta comme étant le capitaine Alokin, et il proposa à Météziel de devenir son second, unit dans leur haine commune pour Arthas .

Depuis ces évènements les corsaires ce sont reformés et Météziel et Alokin on finit par s'entendre . Météziel tient le rôle de tacticien dans la guilde, et il prévient également les mutineries dans l'équipage . Il est l'un des rares membres de la guilde à pouvoir tempérer les instincts parfois meurtriers du capitaine, ce qui l'a forcer à le réaffronter à plus d'une reprise .

Météziel s'est donc lancer sur la voie de la vengence en voulant tuer celui qui a briser sa vie, mais aussi sur la voie de l'espoir, car il cherche toujours à retrouver celle qu'il aime . Qiu qu'il en soit, son destin, peut importe soit-il, ne pourra s'accomplir que dans le sang, sous la triomphante bannière noire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Météziel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Malus, paladin vindict lvl 85
» Nahe am Ziel... [privé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Corsaire, Guilde World of Warcraft :: Principes, systèmes et règles :: Présentation-
Sauter vers: